La jeune fille et son aigle

  • Otto Bell

  • 2016

  • VOSTF

  • Mongolie Royaume-Uni États-Unis

  • 84 min

Titre original:

The eagle huntress

Résumé

Dresseur d’aigles, c’est un métier d’hommes en Mongolie. Depuis l’enfance, Aisholpan assiste son père qui entraîne les aigles. L’année de ses 13 ans, elle décide, avec la complicité de son père, d’adopter un aigle pour en faire un chasseur de renards. Parviendra-t-elle à briser les traditions et à se faire accepter par les anciens du village ?

La presse en parle :

LE DAUPHINE LIBERE : Un documentaire dont la trame narrative exalte l’esprit d’audace et d’indépendance d’une fillette, et dont les images ont un côté aérien à couper le souffle : parfait pour donner un grand bol d’air aux juniors, et même à toute la famille.
LE NOUVEL OBSERVATEUR : Réalisé à la force du poignet (pour 80.000 dollars seulement), sur la foi d’une photo aperçue dans un magazine, ce film a été une aventure en soi, tourné quelque part dans les montagnes de l’Altaï, entre la Chine et la Mongolie, avec une équipe de quatre personnes et une camionnette russe pourrie. Le résultat est magique.
LES FICHES DU CINEMA : Tout est époustouflant, le décor de Mongolie comme le caractère passionné de l’apprentie chasseuse à l’aigle, dans ce portrait d’adolescente, lequel prouve que l’égalité homme / femme est question de volonté et de soutien.
POSITIF : Dépaysement absolu, message féministe discret et grand bol d'air pur assuré.
TELERAMA : Dans des paysages somptueux et sauvages, ce documentaire très scénarisé évoque la transmission et l'initiation. C'est aussi un conte qui, dans son emballage exotique, délivre un joli message féministe.
LE FIGARO : Magistralement mis en images par Otto Bell, ce documentaire séduit pour la force et l'amour émanant d'Aisholpan et de son père.

Date de sortie :

12-04-2017